burger
burger
La Maison Forte

Il faut bifurquer

Entretien avec Bernard Stiegler

Dans cet entretien Bernard Stiegler pose un principe essentiel, si l’on veut comprendre l’état de l’univers : l'entropie. C’est à dire, un système nécessairement en situation de chaos. L'univers est en constante transformation et cours vers sa fin. Là, les êtres vivants agissent en produisant de l'organisation que le vivant à l’origine de plus en plus de complexité.

Aujourd’hui, à l’heure de l'anthropocène le phénomène de dissipation d’énergie s’intensifie. Et nous sommes perdus du fait de l’information devenue elle même entropique. Cela nous ne le changerons pas si les hommes et les femmes sont privés de leur savoir au profit des machines et si la calculabilité généralisée continue d’entretenir un capitalisme prédateur. Or la systémique biologique révèle qu’un système entièrement auto calculable se détruit inévitablement. Seul un système ouvert peut supporter les accidents de « la flèche du temps ». Nous sommes arrivés à la limite de l'anthropocène et pour dépasser la catastrophe, l’enjeu est de réinventer des savoirs capables de produire des bifurcations pour remettre en question tout le savoir constitué. Un entretien magnifiquement limpide.