La Maison Forte

LÄRM

Le temps du vacarme

En résidence du 2 au 6 avril

Villeneuve-sur-lot Lot-et garonne Agen Aquitaine Tiers lieu Vallée du Lot Ruralité Villeneuvois sortir culture innovation sciences sortir sortir vacances, tiers lieu, ruralité, culture du vivant

Trio de transe électro bruitiste, Elsa Martinez, Amélie Michez et Cédric Laval

Le processus de création musicale de LÄRM (« vacarme » en allemand) convoque les esthétiques et corpus idiomatiques des musiques improvisées, des musiques électroniques, de la techno et du rock expérimental. Offrant une lecture à plusieurs niveaux où s’entremêlent les jeux référentiels, LÄRM interroge les notions d’éclectisme et de transfert et joue de la porosité des musiques actuelles.              

En synthétisant une multitude d'influences dans un espace musical intense sans respiration - un basse/batterie obstiné servant de pont au musiques électroniques et expérimentales dans le but de toucher la transe -, à l'image d'un DJ set réalisé avec des musicien·nes jouant des instruments live, LÄRM propose d'aller chercher au plus loin de l'intention de la transe et interroge ainsi la musique live dans un monde où celle-ci pourrait être substituée à la musique enregistrée.

« LÄRM est avant tout une expérience live et c'est donc par le biais de la création musicale in situ que nous voulons aborder cette recherche. À travers ce temps de résidence nous souhaitons terminer la création de notre set : un espace musical ininterrompu d'une heure, sans discontinuée, où l'intensité physique de la musique live et le déterminisme des musiques électroniques se heurtent sans retenue ».    

Cédric connaît bien La Maison Forte : il était invité par l’architecte Zoé Riolet lors d’une résidence en 2021, il est ensuite venu en tant que musicien avec son groupe Bøl et avec les collectifs l'Antre du Drac et Baraque à Free.

Soutenu par Jazz Migration à travers la musicienne Elsa Martinez, LÄRM sortira son premier clip à l'automne prochain, en partenariat avec Faune Records et Martin Gilod à la vidéo.

Les musicien·nes de LÄRM :

. Elsa Martinez (Synthétiseurs) : musicienne et photographe, diplômée d'un master recherche en musicologie sur l'historiographie du jazz, Elsa se concentre aujourd'hui sur la création et le  développement de son solo « Persistance Rétinienne » et du trio « LÄRM » pour laquelle elle a été retenue dans le cadre dispositif « Initiale » de Jazz Migration en 2022/2023. 

. Amélie Michez (Batterie) : musicienne diplômée d'une licence jazz et de Music'Halle, batteuse de LÄRM, Amélie évolue dans de nombreux projets aux esthétiques multiples - Mokazz (Hip-Hop alternatif), Terestesa (Indie Pop brumeuse), Totun (Pop onirique), Antre Madeiras et We 8 Us (spectacles de cirque & musique). 

. Cédric Laval (Basse et effets) : musicien et compositeur des groupes Bøl et Baraque à Free, diplômé d'un master recherche en musicologie sur les questions d'hybridation et d'éclectisme dans les musiques actuelles, Cédric poursuit dans le trio LÄRM sa recherche de musique hybride.