Notre démarche

Nous nous concentrons sur la transformation, et au projet, nous substituons le processus.

Notre démarche de mise en œuvre doit, le plus possible, être en accord avec cette hypothèse : la transition impose une dimension processuelle, sur une base éthique forte et partagée. C’est l’expérience, donc le temps, qui tracent les grands traits du dessin (non un dossier-projet rédigé au préalable !).

 

Processus versus projet

Notre chemin, pour faire sens, dépendra de celles et ceux que nous rencontrerons, d’un écosystème nécessairement en mouvement, des expériences que nous croiserons…

C’est seulement fin 2019 que nous présenterons un cahier des charges que nous questionnons en chemin et que nous prototypons. Une telle approche suppose d’abord d’apprendre à désapprendre. En gardant l’humain au centre.

 

Méthode OBREDIM

Notre sujet est permaculturel, selon une approche conçue de manière globale (économie, sociocratie, production…). Depuis avril 2017, nous mettons en œuvre les conditions d’un design OBREDIM (Observation, Bordures, Ressources, Evaluation, Design, Implémentation, Maintenance). Fin 2019, nous présenterons la maquette d’un site culturel dédié aux transitions, ses conditions de développement et de maintenance.

 

Co-construction

Depuis l’été 2017, nous créons les conditions d’accueil et d’expérimentation d’une autre façon de faire ensemble. Intelligence collective, jeu du Tao, Dragon Dreaming, World cafés, méthode CK… avec ceux qui résident à La Maison forte, pour un temps long ou un temps court.

Cette approche s’accompagne de programmes de recherche :