DEPUIS NOTRE ARRIVÉE

31 DÉCEMBRE 2018, FIN DE L’EXPÉRIMENTATION

Faire transition c’est accepter de ne pas savoir, c’est donc tenter. Quitter nos vies, nos villes pour inventer un lieu de vie et d’activité, c’est négocier avec une part de rêve. En posant nos valises à La Maison forte, nous assumions l’expérimentation, le risque, les succès, les échecs. Nous assumions de rencontrer un territoire que l’on ne connaissait pas. Ci-dessous les différentes étapes qui nous permettent de présenter un projet d’activité en 2019 et, en pièce liée, le détail d’un parcours de 20 mois. Quatre changements de fond entre nos envies et ce qui vient : Passer du collectif au coopératif, mettre l’action au cœur du projet plus que le « vivre ensemble ». Penser écosystème, résolument ouvert aux énergies qui veulent investir ce chantier ici ou ailleurs. Mettre au cœur de l’organisation les règles d’une dynamique collective plus qu’une vision propriétaire d’un lieu que l’on veut commun. Associer autonomie, coordination et maturité coopérative.

Télécharger le bilan de l’expérimentation.

2018, PASSÉ LE RÊVE

Enfin au chaud, dans nos appartements, nous confirmions notre envie de ne pas savoir, de désapprendre et de se confronter au territoire. Pour faire transition, nous avons tenté en 2018 les bases d’un dispositif où l’on échange (co-conception) et où l’on se met ensemble pour co-créer des solutions nouvelles, des envies partagées. Près de 600 personnes ont participé à nos différentes rencontres. Cette année devant conclure le temps d’expérimentation engagé 18 mois plus tôt.

UN PRINTEMPS DE CO-CONCEPTION / 2018

Aux premiers beaux jours de 2018, nous avons mis en place un temps d’échange, de diagnostic, de prise de température avec nos proches, nos voisins pour mesurer ce que nous pouvons faire ensemble, comment faire territoire en commun. 88 personnes sont venues pour une phase de co-conception du projet à venir. Elles ont, par leur présence, construit les bases du dispositif sur lequel nous appuyons notre développement.

Plus d’infos

UN ÉTÉ DE CO-CONSTRUCTION / 2018

Après les phases d’échanges du printemps, après l’hypothèse d’un lieu de changement posée durant l’été 2017, nous avons décidé de tenter la co-création. Nous voulions offrir aux résidents, voisins et passants autre chose que des vacances. Tenter l’expérience des possibles. Pour cela, cinq artistes nous ont rejoints pour mettre des formes concrètes derrière les idées du printemps et mettre en place la phase de co-construction de nos projets.

Plus d’infos

LE COOPÉRATIF EN ACTES / 2018

Du 18 au 20 octobre 2018, le dernier module du programme de formation Alter Coop, pédagogique de l’altérité et de la coopération s’est posé à La Maison forte. L’enjeu de cette rencontre était de transposer les apprentissages acquis en actions concrètes dans le monde. L’ouverture par l’Economie Sociale et Solidaire et l’engagement. Ces témoignages de différents acteurs de l’ESS engagés pour des causes essentielles : l’eau, l’énergie, l’environnement nous ont permis de comprendre comment l’évolution de nos modèles économiques repose sur la coopération et comment la mettre en œuvre. Ce séminaire signait la fin de notre phase d’expérimentation pour mesurer ce que nous souhaitions réaliser ensemble.

Plus d’infos

2017, LE TEMPS DU RÊVE

À peine arrivés, il nous a fallu rénover La Maison forte pour la rendre habitable, aménager les logements, produire le système de traitement des eaux, accueillir les premiers résidents. L’idée, tester les envies de changement que nous pouvions partager.

UN LIEU DE CHANGEMENT

Les invités de l’été 2017 ont travaillé sur le thème : qu’est-ce qu’un lieu de changement ?
En synthèse, c’est un lieu qui produit un imaginaire et défait les habitudes, un lieu organisateur de sérendipité, c’est-à-dire un lieu qui permet l’acquisition de connaissances, dont la posture est claire, et qui produit une stimulation. C’est un lieu qui permet une rencontre différente, où le temps, l’espace, les expériences, sortent des cadres attendus. C’est un lieu où l’on donne autant que l’on reçoit, un lieu ou chacun se trouve en capacité. C’est un accueil différent, qui crée une tension entre le cadre et le hors cadre, le confort et l’inconfort…

Télécharger le dossier de présentation

LE JARDIN POTAGER CONVIVIAL

Une soixantaine d’habitants du pays de La maison forte ont dessiné, durant l’été 2017, le programme d’un jardin potager convivial. Projet initial d’équipement, cette idée est devenue structurante du projet global au point où La maison forte et son jardin ne feront, un jour, plus qu’un. Espace nourricier et de jeu, projet pédagogique, productif et de culture. On y vient pour faire son marché ou boire un verre ou passer un bon moment, simplement. On y plante des idées, des graines, des rêves… C’est le jardin potager convivial que nous dessinons.

Télécharger le dossier de présentation

LA BIBLIOTHÈQUE DES TRANSITIONS

Travaux amorcés dès notre arrivée – transformer la bibliothèque en… bibliothèque !
Appel à contribution pour que nos invités, vous, nous adressiez un livre qui, pour vous, aurait fait “transition”.
Un mot, une explication, avec à terme, la constitution d’un véritable fonds ressources poétique, pratique et politique.
Il faut faire et apprendre, apprendre, apprendre.