INCUBATION

Incubation : Le mot n’est pas très joli mais dans cette action de couver des œufs, tout est dit. Les membres de l’écosystème de La Maison forte, inventent, cherchent à mettre en œuvre leur projet économique, de passion, les deux à la fois… Pour cela, ils ont besoin d’aide et de temps. Avant de s’engager sur le projet/mission qui fixe le cadre de notre coopération, nous proposons à chaque porteur de projet de passer par un temps d’incubation. Durant cette période, nous fédérons les compétences, moyens, synergies nécessaires pour accompagner au mieux ces projets. L’incubation est un temps fragile qui peut réussir ou échouer, c’est la vie, le risque de la vue mais ça vaut le coup d’essayer. Si vous le souhaitez, contactez-nous pour discuter ensemble de vos projets.

 

Les projets en pré-incubation :

Les activités présentées ci après sont celles en débat avec l’écosystème depuis mars 2019, trois belles initiatives déjà ! Pour le moment, nous précisons le périmètre de chaque activité avant de nous engager mutuellement dans un projet mission d’incubation.

Un petit élevage :

Graziella, que nous fréquentons depuis plus d’un an, propose une idée simple, installer ici son élevage de poules et de cailles. À partir de cette première phase, faire grandir son projet d’élevage avec d’autres animaux. Derrière cela, trois perspectives : travailler une solution de poulaillers mobiles, créer un produit pour la guinguette associative et donc un débouché direct et, nous l’espérons, amorcer la synergie de micro-projets agricoles.

Connexions possibles à l’écosystème :

Parcours pédagogique avec le jardin de l’amie Co, design de cabanes mobiles dans le cadre de notre saison 2020 qui portera sur les nouveaux habitats.

Le jardin de l’Amie Co :

Sébastien est arrivé vers nous avec un projet un peu fou : faire découvrir la nature par le dessous et particulièrement par la mycorhize. Cette symbiose de la faune permet de comprendre la nature et plus largement la coopération. Coopération avec la nature, coopération entre les humains. Le projet : créer un jardin / programme pédagogique pour l’aventure d’une bio exploration des écosystèmes.

Connexions possibles avec l’écosystème :

micro élevage de Graziella, programme pédagogique plus large sur « apprendre à vivre les écosystèmes ».

Mattang :

Nombreuses organisations, réseaux pensent à travailler plus efficacement en écosystèmes. Face aux plateformes dominantes (type Uber, Amazone…) la coopération peut produire de nouveaux gisements de valeur. Oui mais voilà, comment travaille-t-on en écosystème ? Comment dépasse-t-on nos peurs, nos égoïsmes… ? De nombreux savoirs portent sur ces mises en œuvre (coaching, conduite de changement…) la plupart de ces outils ont un manque : l’absence d’incarnation, de design appropriable par les parties prenantes. Mattang est une solution de designers capable de mettre en œuvre et d’animer des écosystèmes relationnels et de production. Ce sont Julien et Bruno qui conduisent cette expérimentation.

Connexions possibles avec l’écosystème :

Développement d’un écosystème culturel territorial, jardin de l’Amie Co…