CHAMP MAGNÉTIQUE / CE QUE L’ON VISE

 

 

La gestion de la crise sanitaire (passe et jauge limitée), les perspectives de fin d’été (déferlante 4ème vague, confinement,…?) ne nous permettent pas, cette année encore, de présenter la deuxième édition de Plein champ, les Rencontres cinématographiques de La Maison forte.

Nous devons, à deux mois de l’événement, annuler la manifestation – exercise répété, particulièrement attristant.
Néanmoins, nous ne renoncerons pas à mener un débat, à le proposer largement en partage :
nous investissons les interstices, les possibles, nous devenons furtifs avec ce Champ magnétique, causerie radiophonique, performances musicales, débats, cuisine et cinéma, autour de la question du vivant.

Décidément nous chercherons à notre place, à notre endroit, à interroger ce nouveau motif catalyseur d’énergies et de pensées en actes (ICI) : Culture(s) du vivant c’est le thème que nous donnerons à ce temps de travail. Où il sera question de (re)penser la place de l’humain dans son environnement naturel et social, et/ou plus modestement (mais c’est bien l’ambition) de poser quelques pensées et pas-de-côté pour arpenter cette nouvelle scène du vivant qui nous appelle et nous oblige. Au changement. assurément.
Et aussi : d’en appeler à la culture comme vecteur de mise en action virale de questionnement et de partage des initiatives vives, vivantes, joyeuses ; pour lesquelles le désir de changement noue une force que nous ne mesurons sans doute pas encore tant la pulsion de mort globalisée recouvre toute petite action d’une impuissance ravageuse.
En bref, comment des femmes, des hommes, se mobilisent-elles/ils pour défendre le vivant ? Comment leurs témoignages, leurs actions, leurs initiatives changent-ils le monde.
Puisque c’est l’hypothèse que nous poserons : chaque petit pas qui rapproche chacun de son désir du vivant change le monde !
Il y a tant à faire. Et le temps presse.

 

Autour de la programmation initialement prévue mais allégée, cette rencontre improvisée amorcera, nous l’espérons, les débats que nous conduirons quand les rencontres cinématographiques “Plein Champ” pourront avoir lieu dans des conditions sereines (printemps 2022 ?).
En présentant les décalages de points de vue, les regards croisés, nous chercherons des “parentés alliens” capables de nous aider à travailler un imaginaire nécessaire à construire politiquement et culturellement ce qui vient.

Une façon aussi de prolonger la question du Prix du vivant que La Maison forte a initiée il y a quelques temps (ICI).
Ainsi, avec celles et ceux qui souhaitent rejoindre ce mouvement, nous mettrons en perspective une rencontre récurrente, un programme artistique et de recherche dédié à une culture du vivant.

Ces trois journées permettront aussi la production d’actes malins.

Entrée uniquement sur invitation.

 

Programmation et direction artistique :
Jérôme Descamps, réalisateur, Président de l’Agence nationale du court métrage – directeur de La Pellicule ensorcelée ;

 

Conseil scientifique et causerie :
Nicolas Martin – Producteur de l’émission « La Méthode scientifique » sur France Culture ;

 

Programmation culinaire :
Claire Brachet, cheffe

 

 

Rencontre accompagnée de :

Christophe Thiebault, directeur du Syndicat Mixte de La Vallée du Lot – SMAVLOT

Patrick Figeac, directeur Média Citoyen Villeneuvois – Radio Bastides

Et d’autres invités…