C’est quoi

Au commencement, un constat partagé
Le projet / équipements / activités
Axes de recherche et valeurs
Témoignages

 

Costa, Livia, Teo, Bruno, Mirko, Philippe et Fred, Rose aussi… leurs amis… trois ans pour poser les fondations d’un projet partagé ; un rêve à mettre à l’épreuve du collectif, du temps, de la « réalité »… et déjà un an que la petite équipe a posé ses valises à La Maison forte de Monbalen.
Un texte Manifeste scelle leurs intentions :

 

Au commencement, un constat partagé 

Perturbations irréversibles des équilibres météorologiques et démographiques, épuisement des énergies combustibles aussi bien que sociales et psychiques, déclin d’une organisation sociale fondée sur le salariat, financiarisation meurtrière de l’économie, dégradation des relations entre l’Homme et la Terre… Cette déflagration touche chacun de nous au plus vif de son énergie vitale, interroge notre adhésion à des modèles de changement qui semblent aujourd’hui grippés…

Pourtant, partout dans le monde, en Europe, ici en France, de très nombreuses initiatives martèlent qu’un autre monde est possible.
Sobriété heureuse, pair à pair, coopérations,… micro alternatives qui interrogent toutes le sens, le collectif, les pratiques de concevoir et le vivre ensemble.

C’est de ce côté du monde que nous nous plaçons : nous quittons un morceau de vie pour entreprendre une mue, nous entrons dans un processus de changement en espérant que la rencontre, le dialogue, l’apprentissage nous permettront de présenter une ressource vivante sur les process, pratiques, initiatives de Transitions. Et que ces expériences serviront à d’autres qui, à leur tour…
Décidément, nous choisissons de « faire notre part », suivant l’expression des Colibris.

Nous posons nos valises près d’Agen, entre Toulouse et Bordeaux – une maison forte (XIe, XIIe siècle ?), une chapelle, des sources, un vivier, un grand vallon boisé -, pour créer et développer un « site d’expérimentation dédié aux transitions ».

 

 

La Maison forte est une boîte à outils, un laboratoire d’expérience et de transformation pour celles et ceux qui, dans leur vie, leur activité, pensent qu’il est désormais nécessaire de “faire autrement”. Open lab et co-construction, jardin potager sauvage et pédagogique, temps de résidences… Nous dessinons un projet culturel de transition.

 

 

 

 

Le projet / équipements / activités

Cet outil culturel, nous le dessinons autour d’un lieu de vie et d’accueil, un jardin potager convivial, un lieu de changement, un Farmlab, une ferme agro-écologique, un centre ressources, un lieu de résidence, un programme d’événements et un média.

 

Axes de recherche et valeurs

– “Écologies conviviales” : comment la convivialité s’inscrit dans le respect des environnements et des écosystèmes que nous travaillons à mieux comprendre.

– “Création du commun” : le commun réside moins dans le bien commun (toujours  privatisable) que dans la praxis, cette faculté à agir et à créer ensemble du sens, de l’inattendu, du possible – du “commun”.

– “Cohabitations collaboratives” : comment, face à l’isolement, la peur et le communautarisme, nous cherchons et expérimentons des façons nouvelles d’être ensemble, de “faire collectif”.

 

Ce sont nos axes de recherche, que structure un ensemble de valeurs qui guident notre démarche : créativité conviviale, équité, bienveillance, responsabilité, respect du vivant et de la terre, commun, transmission, mise en œuvre des conditions de transition.

 

Témoignages

Ils ont passé un premier été à La Maison forte.